Code Lyoko

Code Lyoko
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une Vie pas comme les autres!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leo
Admin


Messages : 293
Date d'inscription : 19/08/2007
Localisation : la ou Lili n'est pas!

MessageSujet: Une Vie pas comme les autres!   Mer 26 Sep - 16:08

Chapitre 1 : présentation

Cette histoire commence fin avril. Le matin du 28, une jeune fille se réveilla. Elle avait les cheveux noirs et les yeux légèrement bridés. Elle se leva de son lit, qui était bas, à une dizaine de centimètres du sol. Elle se dirigea vers la salle de bain pour se préparer. Elle s’habilla d’un pantalon noir et d’un haut à manches longues noirs laissant son nombril visible. Quand elle sortit de la salle de bain, il était déjà 7h30. Elle se dépêcha de descendre à la cuisine pour y prendre son petit-déjeuner. Il y avait ses parents et son petit frère Hiroki qui étaient déjà là. Elle prit un bol dans un placard ainsi qu’une cuiller et des corn flakes. Elle mangea rapidement car elle était un peu en retard. Ayant fini de manger, la jeune fille remonta dans sa chambre chercher ses affaires. Elle redescendit et dit à ses parents ainsi qu’à son petit frère de passer une bonne journée. Elle sortit de chez elle. Il était déjà 7h45. Il fallait qu’elle se dépêche pour ne pas arriver en retard.

Elle arriva quelques minutes plus tard dans l’enceinte de son collège, le collège Kadic. Elle se dirigea vers un groupe de trois garçons et d’une fille. En arrivant, elle entendit le groupe s’exclamer :
- Salut Yumi!
- Salut! leur répondit-elle.
- Tu as l’air en pleine forme! s’exclama Aelita, une jeune fille aux cheveux roses.
- Ben oui! Remarque c’est mieux, vu que j’ai sport juste après, dit Yumi.
- Oui c’est sûr! dit Aelita en regardant sa montre.

Aelita est une jeune fille de 4ème brillante. Elle porte une robe rose avec des pompons et des bottes roses elles aussi. Elle et Yumi sont en compagnie de Jérémie, Odd et Ulrich. Jérémie est un garçon de 4ème brillant également. Il est blond avec des lunettes rondes, il porte un pantalon marron clair et un sweater à col roulé bleu. Odd est également en 4ème, mais il est beaucoup moins brillant que Jérémie. Il est blond avec une tache violette sur le devant. Il utilise une tonne de gel fixation forte pour faire tenir sa coiffure. Il porte des vêtements de couleur violette/rose et des chaussures jaunes. Le 3ème garçon n’est autre qu’Ulrich, qui est lui aussi en 4ème. Il a le même niveau qu’Odd en classe, donc il n’est pas le meilleur (sauf en sport). Il est brun et beau gosse. Il paraît aussi mystérieux au premier abord. Il porte un pantalon kaki/vert, un t-shirt kaki/beige et une veste kaki.
La sonnerie retentit et les élèves se rendirent en cours. Aelita, Jérémie, Ulrich et Odd se rendirent à leur classe. Ils sont dans la même 4ème. Yumi, elle, se dirigea vers le gymnase. En effet, la jeune japonaise était en 3ème. Elle est donc l’aînée du groupe.

Les deux heures de cours passèrent assez rapidement pour Yumi (qui faisait athlétisme) comme pour le reste de la bande. Ils se retrouvèrent à la machine à café, mais Yumi n’était pas encore là. Odd prit un chocolat, mais ce dernier avait un goût de potage.
- Mais je voulais pas un potage, je voulais un chocolat, dit Odd mécontent.
- Ben la prochaine fois, prend le potage, il a un goût de chocolat! lui dit Ulrich d’un ton ironique.
- Youh ouh, mon Ulrich! Cria Sissi la peste du collège (elle est amoureuse d’Ulrich).
- Alors, ta chère Yumi brille par son absence?!! continua Sissi.
- Comme ton cerveau, ça fait longtemps qu’il a disparu! dit Odd d'un ton moqueur.
Ulrich, Aelita et Jérémie pouffèrent de rire. Sissi, vexée, partit sans demander son reste. Yumi arriva en voyant Sissi partir.
- Vous l'avez encore rembarrée?
- Oui et toujours avec une remarque d'Odd! dit Aelita qui était toujours en train de rire.
- Ben qu'est-ce que tu lui as dit? demanda Yumi, curieuse.
- Trop long à expliquer, désolé! dit Odd qui avait cessé de rire.
- Pas grave, dit Yumi un peu déçu.
La sonnerie retentit.
- On se voit tout à l'heure à la cantine! s'exclama Yumi avant d'aller en cours.
Ulrich resta un instant sans bouger : il regardait Yumi.
- Allo, ici la Terre! Tu comptes rester ici encore longtemps? demanda Odd.
- Hein? Heu non, s'empressa de dire Ulrich.
Et ils partirent rejoindre les autres en cours.

Les deux heures de cours passèrent assez vite. Quand la sonnerie retentit, les élèves sortirent de cours. Odd se dirigea tout de suite à la cantine. Il était tout content car ce midi c'était hachi parmentier. Il fit du charme à Rosa pour obtenir une double portion. Celle-ci lui donna ce qu'il voulait sans se soucier de ce qu'il disait. Ulrich, Jérémie et Aelita le rejoignirent à la table où il s'était installé.

Yumi arriva quelques minutes plus tard, mais elle n'était pas seule. Un garçon aux cheveux noirs nommé William était avec elle. Il est dans la même classe que Yumi et il est amoureux d'elle depuis son entrée au collège Kadic. Quand elle arriva à la table, elle posa son plateau.
- Désolé, mais je mange avec mes amis, alors a+! dit-elle.
- Ok, a+, dit William en s'éloignant.
- Et t'oublie pas, hein? demanda Yumi.
- Mais non, t'inquiète! la rassura William.
- Il doit pas oublier quoi? demanda Ulrich.
- Oh rien, un truc pour les devoirs, répondit Yumi.
- En tout cas, tu as toujours le même appétit Odd! dit Aelita.
- Ben oui, faut bien que je me nourrisse!! s'exclama Odd surpris par la phrase d'Aelita.

- C'est bizarre, XANA n'a pas lancé d'attaque depuis un moment. Ca m'inquiète, dit Jérémie pensif.
- Bah tant mieux, dit Yumi.
Bip Bip Bip
- Je crois qu'on a parlé un peu trop vite, dit Jérémie en prenant son ordinateur portable.
- Une tour activée, territoire montagne, repris Jérémie.
- On fonce à l'usine alors, dit aelita en se levant.
- Allez y sans moi, je ne peux pas venir.
- Mais tu n'as pas cours à cette heure là Yumi! s'exclama Jérémie surpris.
- Oui je sais, mais je peux pas venir avec vous, dit Yumi qui commençait à perdre patience.
Aelita, Jérémie, Odd et Ulrich la regardèrent avec des yeux ronds.
- Je dois y aller, repris Yumi.
Puis elle s'en alla de la cantine, laissant les autres sans voix.



Chapitre 2 : Quand XANA s'en mêle

Ulrich commença à se poser des questions.
- Mais où elle va? Est-ce qu'il y a un rapport avec William? se demanda-t-il inquiet.
- Bon, on va à l'usine sans Yumi alors, dit Jérémie toujours surpris de l'attitude de Yumi.

Ils se dirigèrent vers l'usine en question. Ils passèrent par un passage secret caché dans le parc du collège. Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent à un pont. Ils le parcourent et arrivent à un monte-charge. Jérémie tapa un code et le monte-charge descendit au 1er sous-sol. Il s'u trouvait un grand ordinateur avec plein de gros câbles. Il y avait aussi au centre de la salle une sorte de "rond creux".
- Allez à la salle des scanners, je lance le programme de virtualisation, dit Jérémie avant que les portes du monte-charge ne se referment. Le monte-charge descendit au 2ème sous-sol, où se trouvait 3 caissons d'à peu près 3m de haut. Pendant ce temps, Jérémie se connecte à son ordinateur. Celui-ci s'alluma et un holomap (carte holographique) apparut au-dessus du creux du "rond". Il affichait 5 territoires : forêt, montagnes, désert, banquise et Carthage (ou 5ème territoire).
Entre temps, Aelita, Odd et Ulrich s'étaient mis devant les 3 scanners.
- Tu peux lancer la virtualisation Jérémie, dit Aelita.
Puis elle, Ulrich et Odd rentrèrent dans les scanners. On entendit Jérémie dire :
Transfert Odd
Transfert Ulrich
Transfert Aelita
Scanner Odd
Scanner Ulrich
Scanner Aelita
VIRTUALISATION

Puis Odd, Ulrich et Aelita se pixélisèrent dans un monde virtuel qui s'appelle Lyoko. Odd ressemble à un chat violet avec une image de Kiwi (son chien) sur son T-shirt. Il possède des flèches laser et un bouclier. Ulrich est habillé en samouraï et possède un sabre. Aelita est une sorte d'elfe, habillée de vert et de rose. Elle utilise des champs de force et son don de création pour attaquer et/ou se défendre.
Ils regardèrent autour d'eux aucun monstre n'était encore là.
- Où se trouve la tour Jérémie? demanda Aelita.
- 72° longitude est, 55°latitude ouest, répondit Jérémie.
- Ok! dit Aelita.
- Heu, Jérémie tu peux nous envoyer les véhicules? demanda Ulrich.
- Oui tout de suite. L'overwing est pour toi Aelita, dit Jérémie.

Il y a trois véhicules :
L'overwing est difficile à décrire. On dirait une sorte de trottinette avec un plateau ovale et un guidon, et il vole par lévitation. C'est le véhicule de Yumi, mais Aelita le prend quand Yumi n'est pas là ou bien elle monte avec elle.
L'overbike est une moto à une roue, avec un réacteur pour voler. C'est le véhicule d'Ulrich, mais Aelita monte parfois dessus avec lui ou toute seule.
L'overboard est un surf antigravitationnel. C'est le véhicule d'Odd, mais Aelita l'utilise également.

- Attention, le comité d'accueil est arrivé! 2 blocks et 1 krabe, dit Jérémie dans son micro.
Les blocks sont des cubes sur pattes et les krabes sont des crabes mécaniques.
- Aelita, tu t'occupes du krabe. Moi et Odd on prend les blocks, lança Ulrich à l'intention d'Aelita.
- Ok! dit Aelita.
- Flèches laser!! cria Odd.
Il en lança 3 qui atteignirent leur cible, l'oeil de XANA. Le block détruit, Odd s'exclama :
- J'suis en forme aujourd'hui!!
Entre temps, Ulrich avait détruit l'autre block grâce à son sabre.
- Champs de force!! cria Aelita en envoyant la boule rose sur le krabe.
Celui-ci explosa. Il ne restait plus de monstres.
- Je vais désactiver la tour, dit Aelita.
Elle se dirigea vers la tour, descendit de son véhicule et entra dedans. Elle se plaça au milieu du plateau et s'éleva dans les airs. Elle arriva à un 2ème plate-forme et une interface apparut. Le mot AELITA s'afficha, puis le mot CODE. Aelita entra le code LYOKO.
- Tour désactivée, dit Aelita
- Du bon boulot, comme d'hab! s'exclama Jérémie. Je vous matérialise.

Odd, Ulrich et Aelita réapparurent dans les scanners, un peu fatigués. Ils montèrent rejoindre Jérémie.
- Tu as une idée sur la nature de l'attaque? lui demanda Ulrich.
- Non.
- Bon, on retourne au collège alors? demanda Aelita au groupe.
- Ben oui, dit Jérémie.
Ils prirent le monte-charge et arrivèrent sur le pont 2 minutes après.
- Je me demande où est Yumi, dit Ulrich songeur.
- Bah, elle doit être avec William! le taquina Odd.
- Très drôle, dit Ulrich avec un grincement de dents.
Bip Bip Bip
Jérémie pris son portable et décrocha.
- Jérémie! T'as pas repéré de tour activée? demanda Yumi angoissée.
- Ben on vient juste de la désactiver!! dit Jérémie qui ne comprenait pas ce qui se passait.
- T'es sûr? re-demanda Yumi, encore plus angoissée qu'avant.
- Oui pourquoi? questionna Jérémie.
Parce que ma mère me menace avec un couteau!!







Chapitre 3 : Légère jalousie

- Y a qui avec toi? demanda Jérémie.
- Ben y a Hiroki qui est dans sa chambre et moi je suis avec William dans la cuisine, dit Yumi en esquivant un coup de couteau.
- Qu'est-ce que William fait chez toi? Enfin on verra ça plus tard. Sortez dehors, nous on va voir si y a une tour activée, dit Jérémie.
- Ok! dit Yumi en évitant un autre coup de couteau.
- Qu'est-ce qui se passe? demanda Ulrich d'une voix plutôt glaciale car il avait entendu que William était chez Yumi.
- Yumi se fait attaquer par sa mère, William est avec elle, et je n'ai pas repéré de tour activée! répondit Jérémie en retournant sur ses pas.
- Je vais aller les aider! dit Ulrich qui voulait surtout aider Yumi.
- D'accord. Nous on retourne à l'usine, dit jérémie.
Puis lui, Aelita et Odd retournèrent à l'intérieur de l'usine pour prendre le monte-charge. Ulrich se mit à courir en direction de la maison de Yumi.

Yumi, de son côté, était sortie de chez elle, ainsi que William. Comme elle ne savait pas quoi faire, elle se dirigea vers l'usine.
- Toi, tu retournes au collège! dit Yumi à l'intention de William.
- Mais…
- Pas de mais! Exécution! le coupa Yumi.
Puis elle partit en courant. William obéit à Yumi, mais il était un peu inquiet. La mère de Yumi sortit à son tour et poursuivit Yumi.

Du côté de Jérémie, Aelita et Odd, ça n'avançait pas.
- C'est bizarre, le scan n'a pas repéré de tour activée, dit Jérémie en martelant son clavier.
- XANA a du trouver le moyen de tromper le programme, dit Aelita soucieuse.
- Virtualise nous sur Lyoko, on va faire une ronde, dit Odd en apportant l'unique solution.
- Ok. Descendez à la salle des scanners, dit Jérémie surpris de la réponse d'Odd.

Ulrich, qui courrait le plus vire possible, vit Yumi courir vers lui. Arrivé à sa hauteur, il courut à côté d'elle.
- Elle est pas de bonne humeur ta mère! s'exclama-t-il.
- Non, pourquoi, ça se voit tant que ça? plaisanta Yumi.
- Où est William? demanda Ulrich.
- Parti au collège, répondit Yumi.
- Et qu'est-ce qu'il faisait chez toi? questionna Ulrich, légèrement jaloux.
- Ecoute, on verra ça tout à l'heure, dit Yumi en regardant par-dessus son épaule, derrière eux. Sa mère est juste derrière à une vingtaine de mètres.
- Qu'est-ce qu'on fait? reprit Yumi.
- Il faudrait que l'un de nous deux aille rejoindre les autres, dit Ulrich.
- Vas-y, je m'occupe de ma mère, dit Yumi décidée.
- T'es sûr?
- Oui, fonce! dit Yumi en s'arrêtant de courir.
Ulrich fonça en direction de l'usine.
- Finalement, je suis venu presque pour rien, pansa-t-il.

Yumi commença à se battre avec sa mère.
- Désolée maman, mais je suis obligée, dit Yumi avant de donner un coup de poing en plain dans le ventre de sa mère

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codelyokofr.keuf.net
Leo
Admin


Messages : 293
Date d'inscription : 19/08/2007
Localisation : la ou Lili n'est pas!

MessageSujet: Re: Une Vie pas comme les autres!   Sam 29 Sep - 9:01

Chapitre 4 : Mère et fille

Du côté de Jérémie, Aelita et Odd.
Jérémie avait virtualisé Aelita et Odd sur le territoire désert.
- Rien sur le territoire désert, dit Odd.
- Rien non plus dans la forêt, repris Odd quelques minutes plus tard.
- Mais où elle est cette fichue tour? se demanda Jérémie à haute voix.
Il entendit les portes du monte-charge s'ouvrirent Il regarda par-dessus son ordinateur et vit Ulrich.
- Tiens te voilà. Où est Yumi? demanda Jérémie.
- Avec sa mère, dit Ulrich.
Puis il descendit à la salle des scanners.
- C'est bon Jérémie, dit Ulrich en montant dans un des 3 caissons.
On entendit Jérémie dire :
Transfert Ulrich
Scanner Ulrich
VIRTUALISATION

Ulrich apparut dans le ciel du territoire montagne, juste à l'endroit où Odd et Aelita se trouvaient.
- Tiens, voilà du renfort, dit Aelita joyeusement.
- Où est Yumi? demanda Odd.
- Elle se bat contre sa mère, répondit Ulrich en enfourchant l'overbike que Jérémie lui a virtualisé.
- Vous avez trouvé la tour? repris Ulrich.
- Non…, dit Odd.
- Attendez!! là bas! s'exclama Aelita.
- Ah enfin, dit Jérémie soulagé.
- Des monstres sur tes écrans Jérémie? demanda Odd.
- Non, mais faites attention, conseilla celui-ci.
Ils arrivèrent à 50 mètres de la tour.
- C'est trop facile, dit Ulrich en s'arrêtant.
- Aelita, descend, je pars en éclaireur, dit Odd.
Aelita s'exécuta et Odd partit devant.

Du côté de Yumi.
Elle évitait tant bien que mal les coups de couteau. Mais malgré son agilité, elle avait une entaille à l'épaule. Elle pris son portable et composa le numéro de Jérémie.
- Alors, Ca en est où? demanda Yumi qui perdait patience.
- Ils ont trouvé la tour.
- Super, dit Yumi soulagée.
- Et toi ça va? demanda Jérémie.
- Ben ça pourrait aller mieux! J'ai une entaille à l'épaule qui me fait mal, repris Yumi.
- Ok, je lancerai un retour vers le passé, la rassura Jérémie.
Yumi coupa son portable et se dirigea vers l'usine pour s'y cacher. Sa mère xanatifiée la suivit.

Alors, ça en est où pour vous? demanda Jérémie aux lyokoguerriers.
- Y a pas de monstres. On trouve ça louche, dit Odd.
- Si c'est ça qui vous inquiète, les voilà. 2 krabes et 1 tarentule.
- Des nouvelles de Yumi? demanda Ulrich.
- Oui. Elle est blessée à l'épaule. Je vais devoir lancer un retour vers le passé, répondit Jérémie.
- Ok. Je prends la tarentule, dit Aelita. Champs de force!! cria-t-elle en envoyant l'attaque sur la tarentule.
Cette dernière explosa. Odd dit au même moment :
- Flèches lasers!!
Les 3 flèches envoyées touchèrent leur cible, ce qui fit exploser le krabe. Ulrich s'était approché du 2ème krabe avec l'overbike. Il fit un salto avant, et planta son sabre sur le dos du krabe au milieu de son mouvement, quand il avait la tête en bas. Il réattérit sur son véhicule, laissant le krabe exploser derrière lui.

- Aelita, dépêche toi! Yumi est arrivée à l'usine mais sa mère est là aussi!! dit Jérémie un peu affolé.
- Oui, je me dépêche, dit Aelita en entrant dans la tour.
Elle arriva au milieu de la plate forme et elle s'éleva dans les airs. Elle fit un salto arrière avant d'arriver à la 2ème plate forme. L'interface apparue.
AELITA
CODE
LYOKO
- Tour désactivée, dit Aelita.
- J'espère qu'il n'est pas trop tard! dit Jérémie angoissé car il voyait Yumi par Terre, ainsi que sa mère.
- Retour vers le passé, repris Jérémie en appuyant sur la touche "entrer" de son clavier.
Une boule blanche recouvrit l'usine, le collège, la ville.







Chapitre 5 : Pirates des Caraïbes

On se retrouve au moment du déjeuner.
- Tiens, le retour vers le passé a remonté jusqu’avant la 1ère attaque! fit Odd étonné. Remarque au moins je peux manger encore une fois!
- Espèce d'estomac sur pattes! dit Ulrich en rigolant.
Tout le monde rigola, y compris Odd. Yumi, voyant l'heure, dit aux autres :
- Désolée, je dois y aller.
- Au fait Yumi, que faisait William chez toi? demanda Jérémie qui voyait qu'Ulrich allait "péter un câble".
- Ah oui. On a un exposé à rendre et on bosse chez moi, répondit Yumi.
- Et pourquoi pas ici? demanda Ulrich
- Parce que les livres sont chez moi, répondit Yumi qui commençait à perdre patience.
- Bon j'y vais. A demain! repris Yumi avant de partir.
- T'en fait pas Ulrich, il est chez elle juste pour l'école! dit Odd comme pour réconforter Ulrich.
- Ouai mais quand même! dit Ulrich sur le qui vive.
- Ecouta Ulrich. Pourquoi tu lui dis pas ce que tu ressens? proposa Aelita.
- Parce que…parce que…, bredouilla Ulrich.
- Pourquoi, vous avez deviné? reprit-il.
- C'est comme le nez au milieu de la figure!! s'exclama Odd déconcerté.
- Ah bon. Ben je lui dirais peut-être bientôt, dit Ulrich songeur.
- Dis lui quand tu le sens. En tout cas, moi je vais dans ma chambre pour avancer mes recherches sur l'antivirus d'Aelita, dit Jérémie en se levant.
- Attend, je vais t'aider, dit Aelita qui se leva à son tour.
- Et nous, on fait quoi? demanda Odd à l'intention d'Ulrich.
- Ca te tente un ciné? proposa Ulrich.
- Oui, bonne idée! s'exclama Odd.

Ils se levèrent et se dirigèrent vers la grille du collège. Après l'avoir dépassé, ils irent au cinéma où ils allaient d'habitude. Il y avait une séance qui allait commencer. Ils prirent donc 2 billet pour le film "Pirates des Caraïbes – Au bout du monde".
- Réserve nous des places Ulrich, je vais chercher du pop corn, dit Odd.
- D'accord, dit Ulrich en entrant dans la salle.
- Un méga pop corn s'il-vous-plait! demanda Odd joyeusement car il allait manger.
Après être servi, il se dirigea vers la salle. Il vit Ulrich qui réservait une place. Il s'assit à cette place et tendit le pop corn à Ulrich. Le film commença.

Du côté d'Aelita et Jérémie.
- Alors, t'as trouvé quelque chose? demanda Aelita.
- Oui, mais ça ne concerne pas l'antivirus. Dommage, dit Jérémie déçu.
- Bah, c'est pas grave, on finira bien par trouver, dit Aelita un peu déçue elle aussi.

Du côté de Yumi et William.
Ils avaient bientôt fini leur exposé sur les origines et coutumes japonaises lorsque Mme Ishiyama arriva dans la cuisine.
- Yumi, montez dans ta chambre pour finir, je vais préparer le dîner.
- Si tôt? s'étonna Yumi.
- Oui, je vais commencer maintenant pour que ce soit près à l'heure, dit sa mère.
- D'accord, on y va, dit Yumi en rassemblant les affaires qu'il y avait sur la table.
- Tu viens William, continua Yumi.
- Oui j'arrive, dit-il en lui emboîtant le pas.

2 heures s'écoulèrent. Le film était presque fini, Aelita et Jérémie cherchaient toujours des données et Yumi et William avaient fini leur exposé.

Du côté d'Aelita et Jérémie.
- Bon, on trouve toujours rien, dit Jérémie déçu.
- Dans ce cas, on va sortir un peu! s'exclama Aelita en se levant du lit où elle était assise.
- Ca te dérange si je reste ici? demanda Jérémie.
- Non, c'est bon. Je vais appeler Yumi pour savoir ce qu'elle fait, répondit Aelita.
- D'accord. Amuse-toi bien! dit Jérémie.
- Merci! dit Aelita en sortant de la chambre.

Du côté de Yumi et William.
- On a enfin fini! s'exclama Yumi en s'étirant.
- Oui. Ca te dirait d'aller au ciné? demanda William.
- D'accord, mais à une seule condition, dit Yumi.
- Laquelle?
- C'est juste amical, dit Yumi en devinant les intentions du garçon.
- D'accord, c'est juste amical, dit William un peu déçu mais en rigolant.
Bip Bip Bip
Yumi prit son portable de sa poche et décrocha.
- Allo? fit-elle.
- Salut Yumi, c'est moi, Aelita.
- Salut Aelita. Ca avance de votre côté? demanda Yumi.
- Bof. J'ai laissé Jérémie, j'en avais marre. Et vous?
- On a fini l'exposé et on va aller au ciné. Tu viens avec nous? proposa Yumi.
- D'accord!! Mais je voudrais pas déranger, dit Aelita un peu gênée sur le moment.
- Mais non, tu vas pas déranger du tout. Et puis ça me ferait plaisir que tu viennes, la rassura Yumi.
- Alors je viens! s'exclama Aelita.
- Rendez-vous au ciné dans 10 minutes, dit Yumi en sortant de sa chambre, suivit de William.
- Ok! dit Aelita avant de raccrocher.
- On va au ciné avec Aelita alors? demanda William.
- Oui. Aller on y va, dit Yumi en ouvrant la porte de sa maison.

10 minutes plus tard, Yumi et William arrivèrent au ciné, mais Aelita n'était pas encore là. Ils entrèrent et prirent des places. Odd et Ulrich sortaient de leur séance en rigolant.
- T'as vu quand le Black Pearl est transporté pas les crabes, la tête de Barbossa et des autres! s'exclama Odd en rigolant.
- Oui, c'était trop marrant! dit Ulrich en rigolant, tout comme Odd.
Mais soudain, il s'arrêta de rire. Il avait vu Yumi et William.







Chapitre 6 : Une jalousie maladive

Ulrich s'approcha d'eux et dit :
- Tiens, vous avez fini votre exposé?
- Oui, et on vient voir "Pirates des Caraïbes – Au bout du monde", dit William.
- Tiens donc, dit Ulrich.
- Mais là, on attend Aelita. Elle devrait pas tarder d'ailleurs, dit Yumi en regardant dehors pour voir si Aelita n'arrivait pas.
- Ca vous dérange si je le regarde avec vous? demanda Ulrich en regardant William de travers.
- Mais pas du tout. Mais tu l'as déjà vu, il me semble. C'est pas le film que tu viens de voir? rétorqua William.
- Si, mais j'ai envie de le revoir. Et toi Odd?
- Non merci. Bon, j'y vais moi! s'exclama Odd en sortant du cinéma.
Bip Bip Bip
Yumi prit son téléphone.
- Allo?
- C'est Aelita! Désolée, mais je vais pas pouvoir venir.
- Oh dommage, dit Yumi.
- Encore désolée! fit Aelita.
- C'est pas grave. On se fera un ciné toute les deux une autre fois, dit Yumi.
- Ok! A+!
- A+ Aelita, dit Yumi avant de raccrocher.
- Bon. Aelita ne peut pas venir, reprit Yumi.
- La séance va bientôt commencer, fit remarquer William.
- Oui. Allez prendre des places, je reviens, dit Yumi en s'éloignant.
- Ok, dirent William et Ulrich en même temps.
Après avoir dit ça, ils se regardèrent avec un regard glacial. Ils arrivèrent dans la salle et virent qu'il n'y avait presque personne.
- On a qu'à se mettre au milieu, proposa William.
- Si tu veux, dit Ulrich en haussant les épaules.
Ils s'installèrent côte à côte, mais en s'asseyant du côté extérieur du siège, de sorte d'être le plus éloigné possible l'un de l'autre.

Yumi arriva et demanda :
- Je m'assoie où moi?
- Là, dirent-ils en même temps et en montrant la place qui est à côté d'eux.
- Bon j'ai compris, soupira Yumi. William, décale-toi d'une place s'il te plait.
- Pourquoi?
- Je vais m'asseoir au milieu de vous deux, dit Yumi.
William s'exécuta. Yumi s'assit donc au milieu, en mettant le paquet de pop corn qu'elle venait d'acheter sur ses genoux. Le film commença.

Aelita, de son côté, était allée retrouver Jérémie dans sa chambre.
- C'est moi! dit-elle.
- Entre Aelita, répondit Jérémie.
- Alors, pourquoi tu m'as dit de venir?
- Je pense avoir trouvé ce qui ne va pas chez toi : XANA t'a pris quelque chose, un fragment de toi. Donc pas besoin d'antivirus, juste de retrouver ce fragment, expliqua Jérémie.
- Et tu l'as trouvé? demanda Aelita.
- Non, pas encore. Tu voudrais bien m'aider? demanda-t-il à Aelita.
- Bien sûr. Je reviens, je vais juste demander quelque chose à Odd, répondit Aelita.
- D'accord! A tout de suite, dit Jérémie.

Aelita se dirigea vers la chambre d'Odd. Elle toqua et demanda :
- Je peux entrer?
- Oui, entre, dit Odd.
- Je voulais juste te demander si tu savais quand est-ce que le film se finissait, dit Aelita.
- Heu…. Il regarda sa montre. Il devrait se finir dans environ 1h30, répondit-il.
- Merci. Bon j'y vais, dit Aelita en ouvrant la porte.
- Salut, dit Odd en levant la main.

Aelita repartit en direction de la chambre de Jérémie. Elle y arriva et entra.
- C'est bon, on peut commencer, dit-elle.
- Tu étais allé lui demander quoi? demanda Jérémie curieux.
- Si il savait quand est-ce que le film allait se finir.
- Quel film? demanda Jérémie perdu.
- Le film que regarde Yumi avec William et Ulrich, expliqua Aelita.
- Ah!! Et ils se disputent pas les deux?
- Comment veux-tu que je le sache? demanda Aelita en souriant.
- Heu, je sais pas! dit Jérémie en rougissant légèrement. Bon, on commence?
- Oui. Alors, on commence par quel territoire? demanda Aelita.
- Je te propose le 5ème territoire, je pense que ton fragment manquant doit se trouver là bas.
- Ok! C'est partit! dit Aelita joyeusement.

Après 1 heure de recherche, ils ne trouvèrent toujours rien;
- Allez, on va bien finir par trouver! dit Aelita pour se donner du courage.
- Oui. Bon, faudrait qu'on aille à l'usine, comme ça on aura plus de puissance, dit Jérémie en se levant.
- Ok, on y va! dit Aelita en se levant à son tour.
Ils sortirent de la chambre de Jérémie et partirent pour l'usine.

Du côté de Yumi, Ulrich et William.
Le film venait de finir et ils sortirent de la salle. Yumi regarda sa montre. Il était déjà 7 heures et il fallait qu'elle rentre manger.
- Bon, moi je dois y aller! dit-elle.
- Attends, je te raccompagne et en même temps je récupère l'exposé, proposa William.
- D'accord, comme ça je n'aurai pas à l'emmener demain, dit Yumi en acquissent.
- A demain Ulrich! s'exclama Yumi.
- Ouai, à demain! dit ce dernier en lançant un regard noir à William.
Puis Yumi et William partirent en direction de la maison de Yumi.

Du côté d'Aelita et Jérémie.
- Aelita! Je l'ai trouvé! s'exclama Jérémie tout content.
- C'est vrai? Mais c'est génial!! s'exclama Aelita à son tour.
- On va pouvoir enfin éteindre le supercalculateur! Bon, on se calme. On donne rendez-vous aux autres demain matin à l'usine pour aller sur le 5ème territoire. D'accord? demanda Jérémie.
- Oui, bonne idée! dit Aelita toute joyeuse. Jérémie je t'adore!
Ce dernier, à cette remarque, rougit légèrement.
- Bon, on retourne au collège? Sinon on va louper le dîner, dit Jérémie en se dirigeant vers le monte charge.
- Oui, j'arrive, dit Aelita en lui emboîtant le pas.

Arrivés à la cantine, ils virent Odd et Ulrich en train de manger. Ils prirent un plateau, se servirent et allèrent s'asseoir à la table.
- On a une bonne nouvelle à vous annoncer! dit Aelita toute contente.
- Ah oui? Laquelle? demanda Odd qui croyait qu'ils s'étaient mis enfin ensemble.
- On a trouvé que Aelita n'avait pas de virus, mais que Xana lui avait pris quelque, un fragment d'elle. Et on l'a trouvé sur le 5ème territoire. Donc demain matin, on va à l'usine, expliqua Jérémie.
- Oh non! Adieu la grâce mat'! s'exclama Odd déconcerté.
- Ha désolé, mais cette fois, tu vas devoir t'en passé! dit Ulrich en riant.
Toute la bande ria de bon cœur. Il était déjà 7h30, et William n'était toujours pas là, ce qui inquiéta Ulrich.
- Il est où William, se demanda-t-il tout haut.
- Pourquoi tu parles de lui? demanda Jérémie.
- Heu…pour rien, s'empressa de dire Ulrich.
- Bon, c'est pas tout ça, mais comme je vais pas pouvoir faire de grâce mat', je vais aller me coucher, dit Odd en se levant.
- Attends, je viens avec toi, dit Ulrich en se levant à son tour.

Ils se dirigèrent vers les dortoirs, entrèrent dans leur chambre et se mirent en pyjama.
- Pourquoi tu as parlé de William tout à l'heure? demanda Odd qui voulait avoir le fin mot de l'histoire.
- Bon je vais te le dire. En fait, à la fin du film, Yumi devait s'en aller. Et William l'a raccompagné et en même temps il devait reprendre leur exposé, expliqua Ulrich.
- Et toi, tu l'as laissé partir avec lui?
- Ben oui, tu voulais que je fasse quoi? demanda Ulrich.
- Ben je sais pas moi! dit Odd pour se défendre.
- Bon, j'espère qu'il a rien fait à Yumi, s'inquiéta Ulrich.
- T'inquiète, Yumi est pas une fille du genre à se laisser faire, le rassura Odd.
- Ouai, t'as raison, admit Ulrich.
Puis ils se couchèrent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codelyokofr.keuf.net
Leo
Admin


Messages : 293
Date d'inscription : 19/08/2007
Localisation : la ou Lili n'est pas!

MessageSujet: Re: Une Vie pas comme les autres!   Sam 6 Oct - 12:23

Chapitre 7 : Bonne et mauvaise nouvelle

Au même moment, chez Yumi.
- Je te rappelle que tu es là contre ma volonté, dit Yumi mécontente.
- Oui, mais au moins je suis là! s'exclama William content.
Ils étaient en train de préparer un deuxième lit, à côté de celui de Yumi.

Flash back
Yumi et William étaient arrivés chez les Ishiyama. Ils rentrèrent dans la maison et montèrent dans la chambre de Yumi.
- Tiens, voici l'exposé, dit-elle en lui tendant des grandes feuilles.
- Merci, dit William.
- Bon, c'est pas que, mais tu dois retourner au collège, dit Yumi en sortant de sa chambre, suivie de William.
- Yumi, c'est l'heure de manger! dit Mme Ishiyama.
Cette dernière, voyant William qui allait partir, dit avant que Yumi n'ouvre la porte d'entrée :
- Tiens William! Je n'avais pas vu que tu étais là. Il me viens une idée : pourquoi tu ne mangerais pas avec nous?
- Heu, maman ce ne serait pas une bonne idée, dit Yumi.
- Et pourquoi? Ici c'est quand même meilleur qu'à la cantine du collège! rétorqua sa mère.
- C'est pas ça, c'est que… bredouilla Yumi.
- Donc c'est décidé, William mangera avec nous, dit Mme Ishiyama en repartant vers la cuisine.
- Moi ça me dérange pas de manger ici tu sais, dit William d'un ton malicieux.
- Tu m'étonnes! dit Yumi.

Les Ishiyama mangèrent donc dans la cuisine avec William. Après le repas, Yumi dit :
- Il serait peut-être temps que tu retournes au collège William.
- Oui, là tu n'as pas tord, admit-il.
- Mais voyons, je ne vais quand même pas le laisser y aller à cette heure là! s'exclama Mme Ishiyama.
- Tu sais, je peux très bien le raccompagner, dit Yumi. En plus, le gardien est très gentil et il le laissera rentrer.
- Oui mais quand même! Ca ne ferait que causer des ennuis. Donc William dormira ici ce soir, décida Mme Ishiyama.
- Quoi? Et tu veux qu'il dorme où! Dans le salon? demanda Yumi surprise et en colère en même temps.
- Non, dans ta chambre, répondit sa mère.
Yumi était encore plus en colère qu'avant. Sa mère faisait tout pour que William reste chez eux ou quoi? Elle monta dans sa chambre, fulminant de rage. William, qui était encore plus content, monta dans la chambre de Yumi la rejoindre.
- Tu dois être content je suppose, dit Yumi en sortant un oreiller de son armoire.
- Oui et non. J'aurai préféré que ce soit avec ton accord, mais bon, c'est déjà ça, répondit William.
Yumi sortit de sa chambre pour aller dans celle de ses parents. Elle sortit un matelas et des draps de l'armoire, puis elle revint dans sa chambre. Elle mit le matelas par terre et elle laissa tomber les draps dessus.
- Bon, reste plus qu'à le faire, dit William en se baissant.
Fin du flash back.

Du côté d'Aelita et Jérémie.
Ils étaient dans la chambre de ce dernier, en train de discuter. Tout d'un coup, Aelita se tapa la main contre son front.
- Mince, on a oublié de prévenir Yumi pour demain! dit-elle en sortant son portable.
- Oui, tu as raison, dit Jérémie.
Bip Bip Bip
Yumi décrocha.
- Allo? demanda-t-elle énervée.
- C'est Aelita! Qu'est-ce qui se passe, t'as pas l'air de bonne humeur?
- Ah c'est toi, dit Yumi. Oui, je ne suis pas de bonne humeur, mais alors pas du tout! s'exclama Yumi en se calmant un peu.
- Je t'ai appelé pour te dire que demain on se donne rendez-vous à l'usine à 8 heures, expliqua Aelita.
- Ah, ça m'arrange pas ça. Ecoute, j'essaierais de venir, mais je risque de ne pas être là, dit Yumi.
- Pourquoi, si c'est pas trop indiscret? demanda Aelita.
- Je te le dis, mais tu le répète pas aux autres, et surtout pas à Ulrich. Alors voilà, William doit dormir chez moi, sur ordre de ma mère, dit Yumi en s'éloignant de William.
- Ah d'accord! Ben je le dis pas aux autres alors. Bonne chance! dit Aelita.
- Merci Aelita. Donc à demain, et j'essaierais d'être là.
- Ok! A demain! dit Aelita avant de raccrocher.
- Qu'est-ce qui se passe? demanda Jérémie.
- Oh rien, juste que Yumi pourra peut-être pas venir demain, dit Aelita.
- Et pourquoi? demanda Jérémie qui voulait savoir.
- Pas le droit de te dire, désolée, dit Aelita d'un ton malicieux.
- Et mais c'est pas juste! s'exclama Jérémie en riant.
- Ben oui mais c'est comme ça! Bon, moi je vais me coucher. Bonne nuit! dit Aelita en sortant de la chambre.
- Bonne nuit Aelita! dit Jérémie en fermant la porte.

Le lendemain matin, à l'usine.
- Pfiou, je serais bien resté dans mon lit moi! s'exclama Odd en baillant.
- Tiens, Yumi n'est pas là, fit remarquer Ulrich.
- Ah oui, elle m'a prévenue hier qu'elle ne pourrait peut-être pas venir, dit Aelita.
- Tant pis, on va faire sans elle, dit Jérémie en se retournant vers son ordinateur.

Les lyokoguerriers descendirent à la salle des scanners. Chacun monta dans un caisson. On entendit Jérémie dire :
Transfert Aelita
Transfert Ulrich
Transfert Odd
Scanner Aelita
Scanner Ulrich
Scanner Odd
VIRTUALISATION
Ils atterrirent sur le territoire montagne.
- Voici vos véhicules! dit Jérémie.
- Merci Einstein! s'exclama Odd en montant sur son overboard.
- Allez à l'extrémité du territoire, dit Jérémie.
Après quelques minutes, Ulrich dit :
- C'est bon, tu peux nous envoyer le transporteur Jérémie.
- Ok, je tape le code Scipion.
Jérémie entra le code Scipio, qui veut dire Scipion en latin. Une sphère blanche et bleue fit son apparition et prit nos héros dans son enceinte. Arrivés dans l'aréna du 5ème territoire, nos héros attendirent que la paroi s'ouvre. Celle-ci s'ouvrit et les lyokoguerriers s'engouffrèrent dans la brèche.
- Vous avez moins de 3 minutes pour trouver la clef, signala Jérémie.
- Clef en vue! dit Odd en mettant sa main sur son front, comme une visière.
- J'y vais, dit Aelita en sautant sur les colonnes.
Arrivée devant la clef, elle appuya dessus.
- Attention, la salle va changer de forme, dit Jérémie.
- Où se trouve le fragment Jérémie? demanda Ulrich.
- Sous vos pieds, répondit ce dernier.
- Et on fait comment pour y aller Einstein? demanda Odd.

A ce moment, le sol s'ouvrit pour faire place à une ouverture possédant des escaliers.
- Ca te va comme réponse? demanda Jérémie à Odd.
- Oh! Une descente en enfer! s'exclama ce dernier. Allez, je me lance! dit-il en en commençant à descendre.
Jérémie entendit un bruit sourd. C'était les portes du monte charge qui s'ouvraient. Yumi apparue et dit :
- J'ai pu venir, commença-t-elle. Je n'arrive pas trop tard j'espère!
- Descends à la salle des scanners, je te virtualise, dit Jérémie en préparant la manœuvre.
- Ok, dit Yumi.
- Yumi vous rejoint, elle vient d'arriver, dit Jérémie pour les autres.
- Ah ben c'est pas trop tôt! s'exclama Odd.

- C'est bon Jérémie, prévient Yumi.
Transfert Yumi
Scanner Yumi
VIRTUALISATION
Yumi atterrit sur le territoire forêt. Elle monta sur l'overwing que Jérémie a virtualisé, puis elle se dirigea vers l'extrémité du territoire.
- C'est bon Jérémie, tu peux m'envoyer le transporteur, dit Yumi en descendant de son véhicule.
Jérémie entra le code Scipio. Le transporteur arriva et prit Yumi avant de repartir.
- Attendez Yumi, on aura peut-être besoin d'elle, dit Jérémie en s'adressant aux autres qui étaient arrivé à la fin de la descente.
- Jérémie, je vois une sphère brillante tout au bout, dit Aelita en plissant les yeux.
- C'est ça. C'est ton fragment manquant Aelita, dit Jérémie.

- Jérémie! Je suis arrivée dans l'aréna! dit Yumi.
- Bien, tu n'auras pas besoin d'enclencher la clef. Dépêche toi, les autres t'attendent, dit Jérémie.
- Oui, j'arrive, dit Yumi en s'engouffrant dans la brèche qui venait de s'ouvrir. Et maintenant, je fais quoi? demanda-t-elle lorsqu'elle arriva dans la salle.
- Tu vois l'ouverture dans le sol? Eh bien tu descends retrouver les autres, expliqua Jérémie.
- Ok!
C'est bon, Yumi arrive, dit Jérémie.
- Salut tout le monde! Désolée de vous avoir fait attendre! dit Yumi un peu gênée.
- Tu étais où pendant tout ce temps? demanda Ulrich d'un œil mauvais.
- Ca te regarde? répliqua Yumi qui ne voulais pas qu'il soit au courant.
- Bon assez bavardé. Allez chercher ce fragment avant que XANA s'aperçoive que l'on veut le reprendre, dit Jérémie.
- Je crois qu'il s'en est déjà aperçut, dit Ulrich en voyant des rampants arriver sur des plates formes qui s'avançait vers eux.
- Occupez-vous d'eux, je pars en avant, dit Aelita en commençant à courir.
- Flèches lasers!! cria Odd en envoyant 3 flèches sur un monstre.
Ce dernier explosa.
- Impact! cria Ulrich à son tour en plantant son sabre dans l'œil de XANA.
- Jérémie! Plus on détruit de monstres, plus y en a d'autres qui viennent! s'exclama Odd.
En effet, une vingtaine de monstres étaient là, contrairement à la dizaine qu'il y avait au départ.
- Aelita, tu y es presque, dit Jérémie. Et vous autres, éviter les tirs, ce sera déjà pas mal.

Entre temps, Odd se fit dévirtualiser par un tir.
- Odd! cria Ulrich.
Comme il a baissé sa garde, les monstres en profitèrent pour lui tirer dessus. 3 tirs le touchèrent, ce qui le dévirtualisa.
- C'est bon j'y suis! dit Aelita en s'approchant de la sphère.
On pouvait y voir une Aelita en miniature, gardée par la sphère. Aelita la prit entre ses mains. Après quelques secondes, la sphère explosa. Aelita, surprise, recula. Il y avait toujours la miniature. Cette dernière rentra dans le corps d'Aelita.
- Yumi, plus que 10 points de vie, dit Jérémie un peu affolé.
- Aelita!! cria Yumi inquiète.
Aelita était à terre et ne bougeait plus.
- Qu'est-ce qui se passe Jérémie? Pourquoi Aelita ne bouge plus? demanda Yumi, toujours en esquivant les tirs.
- Je ne sais pas! dit Jérémie en martelant son clavier.
Odd et Ulrich l'avait rejoint et regardaient l'écran avec une attention extrême.
- Oh non Yumi! dit Jérémie.
Elle s'était fait dévirtualiser.
- Eh Jérémie c'est quoi ça? dit Ulrich en montrant du doigt une fenêtre qui venait de s'ouvrir.
Cette fenêtre était la même que celle qui s'affiche lorsque la méduse s'empare d'Aelita.
- Oh non, le fragment n'était qu'un virus, et rien d'autre! XANA va s'emparer de la mémoire d'Aelita, et c'est de ma faute! se lamenta Jérémie.
- Tu pouvais pas savoir, dit Ulrich pour le réconforter.
- Et maintenant, XANA va pouvoir s'échapper du supercalculateur, et Aelita va mourir! dit Jérémie les larmes aux yeux.
- Ca y est, c'est fini, dit Odd en voyant que le virus avait prit la totalité de la mémoire d'Aelita, donc qui a les clefs de Lyoko.
- Eh attendez, c'est quoi ça? demanda Yumi qui venait de les rejoindre.

Aelita était entourée d'un halot blanc, qui la fit léviter au-dessus du sol.
- Hein? Mais… c'est....c'est impossible! Franz! C'est Franz Hopper! Il est en train de sauver sa fille!! s'exclama Jérémie surpris.
Lyoko se reconstruit petit à petit, et Aelita disparut des écrans.
- Vite, à la salle des scanners! s'empressa de dire Jérémie.
Tous descendirent à la salle en question. Un scanner s'ouvrit, laissant apparaître tout un tas de fumée. Puis, la fumée dissipée, une fille aux cheveux roses fit son apparition. Elle était dans les vappes.
- Aelita! dit Jérémie en prenant la jeune fille dans ses bras.
- Jé… Jérémie? dit Aelita d'une petite voix.
- Tu es vivante! s'exclama Jérémie.
- Qu'est-ce…. qu'est-ce qui s'est passé? demanda Aelita en se mettant debout.
- XANA s'est emparé de ta mémoire, mais grâce à Franz, tu es là, expliqua Jérémie.
- Mais alors, XANA s'est échappé du supercalculateur! dit Aelita.
- Oui, mais la bonne nouvelle, c'est que maintenant tu as retrouvé ta mémoire, et aussi tu es une vraie terrienne! dit Jérémie.
- Tu es une vraie lyokoguerrière maintenant! s'exclama Yumi.
- Ouai ben quelqu'un de plus pour combattre XANA, c'est pas de refus!! s'exclama Aelita.
- On retourne au collège maintenant? Parce que ce soir, c'est couscous boulette! dit Odd.
- Olala, toi et ton appétit, dit Ulrich en rigolant.
Toute la bande se dirigea vers le collège. Après être passé par le passage secret, Yumi dit :
- Bon, moi je retourne chez moi! A demain!
- A demain Yumi! dirent les autres.
- Oui, à demain. Et je compte bien savoir où tu étais ce matin, pensa Ulrich.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codelyokofr.keuf.net
Leo
Admin


Messages : 293
Date d'inscription : 19/08/2007
Localisation : la ou Lili n'est pas!

MessageSujet: Re: Une Vie pas comme les autres!   Sam 20 Oct - 9:03

Chapitre 8 : Compassion

Le lendemain, Yumi arriva un peu en retard. Elle alla directement dans sa classe. Les autres élèves venaient de rentrer et s'installaient. Elle s'assit et sortit ses affaires. Le cours passa vite et la sonnerie retentit. Il était 12h, autrement dit l'heure de manger. Yumi rejoignit Odd, Ulrich, Aelita et Jérémie.
- Salut tout le monde! dit-elle en posant son plateau.
- Salut Yumi, dirent-ils en même temps.
A peine Yumi s'était assise qu'elle se leva.
- J'ai oublié quelque chose. Je reviens! dit-elle en partant.
William arriva et, profitant de l'absence de Yumi, dit à Ulrich :
- Tiens, salut Ulrich. Tu sais, pour hier matin, désolé d'avoir retenu Yumi. En fait, j'ai…
Il ne put continuer car Yumi étais revenue et avait plaqué sa main droite sur sa bouche, pour qu'il se taise.
- Il a rien fait du tout, dit-elle en lui lançant un regard noir. Et maintenant, tu vas nous laisser tranquille. Pigé?
William partit sans dire un mot. Yumi s'assit à sa place, sous le regard surpris des ses amis.

- Eh ben, je sais pas ce qu'il t'a fait, mais t'es en colère contre lui! s'exclama Odd.
- Oui, et alors ça fait quoi? demanda Yumi en colère.
- Heu…rien, dit Odd légèrement blessé par la réplique de son amie.
- Excuse-moi Odd, mais je suis très en colère, dit Yumi en se calmant un peu.
- Qu'est-ce qu'il t'a fait pour que tu le sois autant ? demanda Ulrich.
- Ca te regarde? lui demanda Yumi sur un ton glacial.
- Et tu étais où hier matin? continua Ulrich sans faire attention à ce qu'elle venait de dire.
- C'est fini cet interrogatoire? demanda Yumi sur un ton de colère croissante.
Comme Ulrich ne répondait pas et qu'il la fixait d'un regard qui voulait dire "non", elle se leva et dit :
- Dans ce cas, je m'en vais. Aelita, est-ce que (elle se mit à chuchoter à son oreille) tu peux ne rien leur dire? Et aussi, si William rapplique, tu le fais taire. (Elle se remit à parler normalement) D'accord?
- Pas de problème Yumi! dit Aelita en lui faisant un grand sourire.
- Merci, dit Yumi qui lui rendit son sourire malgré sa colère.
Puis elle partit en direction de la forêt.

Un silence régnait à la table, quand Ulrich demanda à Aelita :
- Qu'est-ce qu'elle t'a dit?
- Pour le savoir, c'est pas à moi qu'il faut demander, dit Aelita qui ne voulait pas trahir son amie.
- Et à qui je demande moi alors? continua Ulrich.
- A Yumi tiens! Qu'est-ce que tu crois! dit Aelita en mangeant.
- Heu, ben moi, à ta place, j'irai pas lui parler! dit Odd.
- Ouai, t'as raison, admit Ulrich en continuant de manger.
- Moi, je ne suis pas de votre avis. Je pense que tu devrais lui parler, et si possible ne pas faire une crise de jalousie, confia Aelita.
- Moi, jaloux? Mais c'est n'importe quoi! dit Ulrich en se mentant à lui-même.
- Ecoute Ulrich. Moi je sais ce qui c'est passé, et je comprends pourquoi Yumi ne veut pas que tu sois au courant. Si tu fais un effort pour ne pas lui poser de question comme tu viens de le faire, et que tu essais de comprendre sa réaction, peut-être qu'elle te le dira. Mais sache que si elle te le dit, elle aura fait un énorme effort. Maintenant que tu es prévenu, tu fais ce que tu veux, dit Aelita.
- Bon. Je vais aller la voir, dit Ulrich en se levant.
Il partit en direction de la forêt.
- Qu'est-ce qui c'est passé? demanda Odd qui voulait savoir.
- Odd, c'est pas que j'ai pas envie de le dire, mais si Yumi ne le dit pas à Ulrich et que tu es au courant, tu risque de le lui dire, expliqua Aelita.
- D'accord, dit Odd un peu déçu.

Du côté d'Ulrich.
Il cherchait Yumi quand il la vit adossé à un arbre, recroquevillé sur elle-même. Il s'approcha et s'assit à côté d'elle.
- Si t'es venu pour me poser encore des questions, tu peux partir, dit-elle d'un ton froid.
- Non, je suis venu pour m'excuser de mon attitude de tout à l'heure. C'est ta vie et tu fais ce que tu veux, dit Ulrich.
- Tu pense vraiment ce que tu viens de dire? demanda Yumi surprise.
- Oui. Et je comprendrais si tu ne veux rien me dire, dit Ulrich.
Yumi ne dit rien après ça. Une minute passa dans le plus grand silence.
- De toute façon, je te l'aurais dit. Sinon, tu l'aurai appris par William, admit Yumi.
Cela ne rassurais pas Ulrich d'avoir entendu qu'il pouvait apprendre quelque chose de William. Il redoutait le pire.
- Vas-y, je t'écoute, dit Ulrich sans colère ni pression dans la voix.
- En fait, hier matin je n'ai pas pu venir car William était chez moi, commença Yumi.
- Oui, et après? demanda Ulrich d'un ton doux pour ne pas se faire rembarrer.
- En fait, après le film, il est venu chercher l'exposé comme prévu. Mais juste avant qu'il ne parte, ma mère l'a invité à dîner. Il n'a pas refusé. Et après manger, ma mère n'a pas voulu qu'il retourne au collège, car sois disant ça aurait posé plus de problème qu'autre chose. Donc il a dormi chez moi, et en plus dans ma chambre. Je te dis pas l'horreur. Voilà, maintenant tu sais tout, dit Yumi.
- Et ben, quelle histoire, dit Ulrich qui n'en revenais pas.
- T'es pas fâché? demanda Yumi en le regardant.
- Non, c'est pas ta faute si il est resté chez toi, dit Ulrich d'un ton compatissent, ce qui le surpris un peu.
Yumi était heureuse qu'il ne le prenne pas mal. Elle n'était plus du tout en colère.
- Merci Ulrich, j'avais peur que tu le prennes mal, avoua Yumi.
- Par contre, William va m'entendre. J'imagine qu'il était content? dit-il.
- Ca, tu peux le dire! dit Yumi en riant presque.
Ulrich était content car il avait réussit pour une fois à éviter la dispute. Maintenant, il savait comment faire pour ne plus qu'il y ai de dispute entre eux. Mais il était conscient qu'il allait devoir fournir un énorme effort pour ça.
- Mais après tout, ça en vaut en la peine non? se dit-il.
Yumi regarda sa montre. Elle avait fini ses cours (contrairement à Ulrich) et elle devait partir.
- Je dois y aller, dit-elle. Merci d'avoir été si compatissant avec moi!
Elle lui déposa un bisou sur la joue droite. Ulrich commença à rougir. Il réussit à articuler :
- A demain!
- A demain! dit Yumi en partant.

Ulrich monta directement dans sa chambre. Il se laissa tomber sur son lit, et ferma les yeux pour repenser à ce moment qu'il avait passé avec Yumi, surtout à la fin. Odd arriva, et voyant la mine heureuse d'Ulrich, lui dit :
- Je suppose que ça c'est bien passé, vu ta tête!
- Pour une fois, je vais te répondre : oui! Ca c'est même super bien passé! confia Ulrich tout content.
- Et qu'est-ce qui s'est passé? demanda Odd curieux.
- Là, tu m'en demande trop! dit Ulrich en souriant.
- Bon d'accord, j'ai compris. Si tu dis plus rien à ton meilleur copain, moi je m'en vais, dit Odd faisant mine de partir, pour qu'Ulrich avoue.
- Tu veux vraiment savoir? demanda Ulrich, qui était tombé dans le panneau.
- Absolument! dit Odd en s'asseyant sur son lit.
- Alors voilà, commença Ulrich.
Et puis il lui dit tout, et à la fin, Odd ne put s'empêcher de dire :
- Et ben voilà! Tu vois quand tu veux!
- C'est bon Odd, pas besoin d'en rajouter, dit Ulrich d'un air amusé.

Du côté de Jérémie et Aelita
Ils étaient allés dans la chambre de Jérémie pour continuer leurs recherches sur Franz Hopper.
- Jérémie, on peut arrêter un peu? demanda Aelita qui commençait à en avoir marre.
- Mais Aelita, on y est bientôt! dit Jérémie.
- S'il te plait, dit Aelita en s'approchant de jérémie.
Il pouvait entendre la respiration d'Aelita derrière lui.
- Heu… d'acc…d'accord, dit-il avec difficulté.
- Je savais que ça allait faire cet effet là, pensa Aelita en pouffant de rire.
- Pourquoi tu ris? demanda Jérémie.
- Pour rien, dit Aelita en arrêtant de rire. Viens, on va sortir un peu avant d'aller en cours.
Elle lui prit la main et l'emmena à l'extérieur de la chambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codelyokofr.keuf.net
Leo
Admin


Messages : 293
Date d'inscription : 19/08/2007
Localisation : la ou Lili n'est pas!

MessageSujet: Re: Une Vie pas comme les autres!   Dim 25 Nov - 11:36

Chapitre 9 : Deux gardiennes ?

Aelita et Jérémie se dirigeaient vers le parc quand ils virent Ulrich et Odd en train de discuter autour d'un banc. Ils étaient sortit de leur chambre après qu'Ulrich est tout avoué à Odd. Aelita et Jérémie les rejoignirent.
- Alors, vos recherches ? demanda Ulrich.
- On avance, on avance, se contenta de dire Aelita.
Ils discutèrent un peu. Odd interrompit la discussion.
- Oula, faudrait qu’on aille chercher nos affaires ! s’exclama-t-il.
- Depuis quand tu te souci de l’heure des cours toi ? s’étonna Ulrich.
- Depuis que c’est bientôt la fin de l’année et qu’il faut que je remonte ma moyenne pour passer, expliqua Odd en se dirigeant vers les dortoirs, suivit d’Ulrich, de Jérémie et d’Aelita.

La sonnerie retentit. Il est 2 heures, autrement dit les cours reprennent. Les élèves rentrent dans leur classe respective. Ulrich, Odd, Jérémie et Aelita ont 2 heures de cours : 1 heure d’anglais et 1 heure de maths. Leur 1er cours passa vite, contrairement au 2ème. A 4 heures, ils rejoignirent leur chambre respective pour poser leurs affaires. L’ordinateur de Jérémie émit un bip répétitif. Jérémie regarda et vit que les calculs qu’il avait lancés plus tôt étaient finis. Un + vert apparaissait.
- Yes !! s’exclama-t-il.
Il prit son portable et téléphona à Aelita.
- Aelita ! Ca y est ! Je sais comment vous virtualiser sur le 5è territoire !
- Oh mais c’est génial ! Rendez-vous à l’usine. J’appelle Yumi et toi tu passes prendre Ulrich et Odd, dit Aelita avant de raccrocher.
Elle compose le numéro de Yumi.
- Allo ?
- Yumi, c’est Aelita ! Rendez-vous à l’usine, Jérémie a trouvé comment nous virtualiser sur le 5è territoire.
- Ok, j’arrive, dit Yumi en se levant.
Elle posa son stylo sur la table et rangea son agenda.

Arrivés à l’usine, tout le groupe était devant Jérémie qui était assis dans son fauteuil.
- bon, qui veut essayer le 1er ? demanda Jérémie.
Personne ne répondit. Tout le monde regarda Odd.
- Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? demanda-t-il.
- Tu ne veux pas y aller ? Ca m’étonne ! s’exclama Ulrich.
- Non, j’ai pas envie d’y aller. Et je voie pas pourquoi ça t’étonne, rétorqua le jeune blond.
- Bon, alors je vais décider au hasard. Je ferme les yeux, je tourne sur ma chaise, je m’arrête et celui qui sera désigné de mon doigt ira, proposa Jérémie.
Il n’attendit pas la réponse et commença à tourner sur sa chaise en fermant les yeux. Il s’arrêta en pointant Yumi du doigt.
- Ce sera Yumi, dit Jérémie.
- Heu… d’accord, hésita-t-elle.
- Bon, les autres vous plongez et vous allez sur le 5ème territoire. Et toi Yumi, tu attends que je te dise d’y aller, expliqua Jérémie.
Le groupe descendit à la salle des scanners. Ulrich, Odd et Aelita montèrent chacun dans un scanner. On entendit Jérémie dire :
Transfert Ulrich
Transfert Odd
Transfert Aelita
Scanner Ulrich
Scanner Odd
Scanner Aelita
VIRTUALISATION
Ils se pixélisèrent dans le monde virtuel, territoire forêt.
- Voici vos véhicules, dit Jérémie en appuyant sur la touche ‘‘entrer‘‘ de son ordinateur.
- Merci Einstein ! s’exclama Odd.

Quelques minutes plus tard, Aelita prévint Jérémie :
- Tu peux entrer le code.
- Ok. Code SCIPIO, tapa Jérémie.
Le transporteur arriva et prit les lyokoguerriers avant de traversé tout le territoire pour se diriger vers une sphère bleue. Il atterrit au centre de l’aréna du 5ème territoire.
- Holosphère système connecté, dit Jérémie.
L’holomap fut remplacé par une sphère bleue qui représente le 5ème territoire.
- Yumi, tu devrais atterrir entre Aelita et Odd, dit Jérémie à l’intention de Yumi.
- Ok, dit celle-ci.
Puis elle monta dans un scanner, non sans appréhensions.
Transfert Yumi
Scanner Yumi
VIRTUALISATION
Yumi se pixélisa dans l’aréna, entre Aelita et Odd.
- Tout va bien Einstein, elle est là, dit Odd.
- Donc maintenant on a plus besoin du transporteur, dit Ulrich.
- Ouai, dit Jérémie tout fier d’avoir réussit.
- Bon, et maintenant, on fait quoi ? demandèrent Yumi et Aelita qui commençaient à perdre patience.
- Ben, tant qu’on y est, vous pouvez aller chercher des données, proposa Jérémie.
- Bonne idée, approuva Aelita. On y va.
Lorsqu’ils arrivèrent à l’interface, Aelita se connecta.

- Voilà, j’ai trouvé des données. Je te les transfert Jérémie, dit Aelita.
- C’est bon, je les ai reçues. Vos véhicules arrivent, prévint Jérémie.
- Ben c’est bizarre, on n’a vu aucun monstre et les mantas auraient dû éclore depuis longtemps, objecta Ulrich.
- Peut-être que XANA ne voulait pas se bouger aujourd’hui ! supposa Odd.
- C’est quand même bizarre…marmonna Jérémie.

Ulrich monta sur son véhicule, ainsi que Yumi et Odd. Aelita monta avec Yumi sur l’overwing. Ils sortirent du 5ème territoire et arrivèrent sur le territoire forêt.
- Je vous matérialise, prévint Jérémie.
Matérialisation Aelita
Matérialisation Yumi
Matérialisation Odd
Aelita et Odd apparurent dans les scanners.

- Jérémie, c’est normal si je suis toujours sur Lyoko ? demanda Yumi inquiète.
- Attends, je réessaie.
Le deuxième essaie ne fut pas plus concluant.
- Bon, je matérialise Ulrich et toi tu vas te cacher dans une tour, dit Jérémie en martelant son clavier.
- Qu’est-ce qui se passe ? demandèrent Aelita et Odd en même temps.
- Heu…rien…à part que je n’arrive pas à matérialiser Yumi…, hésita Jérémie.
- Et quel serait le problème ? demanda Aelita, soucieuse.
- Je n’en sais rien ! Je vais lui faire une analyse pour essayer de savoir, dit Jérémie.
- Je suis dans la tour de passage Jérémie, prévint Yumi.
- Ok. Place-toi au centre pour que je te fasse l’analyse.
Pendant 2 minutes, Yumi était en lévitation et des anneaux parcouraient son corps.

- Apparemment, y a aucun problème. C’est bizarre…, maugréa Jérémie, les yeux rivés sur son écran.
- Qu’est-ce qu’on fait alors ? demanda Ulrich, inquiet pour Yumi.
- Ben…rien… je vois pas ce qu’on pourrait faire. A part des recherches, mais où…, dit Jérémie pensif et soucieux.
- Je vais quand même pas rester sur Lyoko ! s’indigna Yumi. Je te signale que ma vie est sur Terre !!
- Je sais. Je vais faire des recherches, dit Jérémie.
- Et je vais l’aider, rajouta Aelita.
- Bon, nous on retourne au collège, dirent Odd et Ulrich.

1 heure plus tard, Jérémie et Aelita cherchaient toujours quand Yumi demanda :
- Heu, Aelita ?
- Oui, qu’est-ce qu’il y a ? demanda la concernée.
- C’est normal si je ressens… comme une sorte de présence… comme si… comme si je sentais Xana « vivre » ?
- Heu… normalement, non. Il n’y a que moi qui ressens ce genre de chose…, réfléchit Aelita.
- Pareil pour des sortes de pulsations ?
- Pareil. Mais là, Xana n’a pas lancé d’attaque… réfléchit Aelita.
- Aïe !
- Qu’est-ce qui se passe Yumi ? s’affola Jérémie.
- Rien, j’ai eu une douleur atroce à la tête. Oh je t’en supplie Jérémie, fait moi revenir ! supplia la geisha.
- On fait ce qu’on peut, dit Jérémie en regardant Aelita.
- Il est quelle heure ? demanda Yumi.
- Heu…, dit Aelita en regardant sa montre, il est 5h30.
- Mouai. Bon ben je retourne dans la tour. Aelita, comment on allume l’interface ? demanda Yumi.
- Ben normalement elle apparaît qu’avec moi, expliqua la gardienne de Lyoko.
On n’entendit plus rien pendant quelques minutes.

- Ca va Yumi ? s’inquiéta Aelita.
- …
- Yumi ? Tu es là ?
- Oui oui…
- Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi tu parles plus ?continua Aelita.
- A cause de ça, dit Yumi.
Une fenêtre s’ouvrit sur l’écran de Jérémie affichant la tête virtuelle de Yumi.
- Mais… comment as-tu pu accéder à… c’est pas possible…l’interface n’aurait pas du s’afficher…y a que moi qui…, bégaya Aelita, déboussolée..
- C’est bien ça le problème. Mais d’un autre côté, je peux vous voir comme tu nous voyais avant. C’est de super bonne qualité ce truc… dit Yumi.
- Oui bon. Désolé d’interrompre votre conversation, mais je ne trouve toujours rien. Yumi, puisque tu as accès à l’interface, essaie de chercher des données, dit Jérémie.
- Ok, je vais essayer.

Jérémie et Aelita entendirent les portes du monte-charge s’ouvrir. Aelita vit apparaître Odd, puis Ulrich. Ils s’approchèrent de l’écran et eurent comme un choc de voir Yumi.
- Heu…c’est normal ça ? demanda Odd.
- Non, pas du tout, hésita Aelita
- Einstein va vous faire le tempo… murmura Yumi.
- D’accord. Bon alors Yumi n’a rien, mais on ne peut pas la ramener sur Terre. Elle ressent des choses que seule Aelita peut ressentir et elle peut accéder à l’interface qui ne s’affiche qu’avec Aelita. Donc on suppose qu’elle est devenue une sorte de gardienne de Lyoko, un peu comme Aelita, expliqua Jérémie.
- Et comment c’est possible ça ? demanda Ulrich, septique.
- A vrai dire, j’en sais rien. Mais je pense que c’est en rapport avec sa virtualisation sur le 5è territoire, supposa Jérémie.
- Et moi j’en suis sûr, marmonna Yumi.
- Donc maintenant, il faudrait aller sur le 5è territoire pour trouver des infos. Parce que d’ici et de l’interface, on trouve rien, dit Aelita en se dirigeant vers le monte charge.
- C’est parti pour un plongeon sur Lyoko ! s’exclama Odd.
- Odd !! crièrent Ulrich, Aelita, Jérémie et Yumi.
- Quoi ? Qu’est-ce que j’ai encore fait ?!
- Rien, mais tu dis ça comme si tu étais super content d’aller sur Lyoko, expliqua Ulrich.
- Ben oui ! Parce que si y a des monstres je vais m’éclater, et on va voir Yumi !
- T’oublierais pas un petit détail ? demanda Aelita, sourire en coin.
- Heu…ben non…, hésita le jeune blond. Oh non ! J’avais complètement zappé Le transporteur !
- Ouai, exact ! dit Ulrich en pouffant de rire.
- C’est pas drôle ! s’indigna Odd en croisant les bras, faisant mine de bouder.
- Oh que si ! dit Aelita en éclatant de rire.

Ils arrivèrent tous les trois à la salle des scanners. Chacun entra dans un des scanners et Jérémie commença la virtualisation.
Transfert Odd
Transfert Ulrich
Transfert Aelita
Scanner Odd
Scanner Ulrich
Scanner Aelita
VIRTUALISATION
Ils atterrirent sur le territoire forêt.

- Salut ! les accueilli Yumi.
- Salut, répondirent-ils.
- Direction le 5è territoire si j’ai bien compris, dit Yumi.
- Oui, dit Ulrich en enfourchant sa moto.
- Attendez ! cria Aelita.
- Qu’est-ce qui se passe ? demanda Yumi.
- Tu te souviens quand tu m’avais dit que tu ressentais des pulsations ?
- Heu oui. Mais pourquoi ?
- Tu les ressens toujours ? continua Aelita.
- Oui. Pourquoi tu les ressens toi aussi ? demanda Yumi, d’un ton qui trahissait son inquiétude.
- Oui, et ça ce sont les pulsations comme quoi Xana a lancé une attaque, expliqua la gardienne

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://codelyokofr.keuf.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une Vie pas comme les autres!   Aujourd'hui à 5:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Une Vie pas comme les autres!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un vendredi pas comme les autres,... à St Claude.
» Un arbre pas comme les autres
» Un moteur de recherche pas comme les autres !
» Un enterrement pas comme les autres
» L'amour est une arme comme les autres.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Code Lyoko :: Code Lyoko :: Fan Fiction-
Sauter vers: